Est-ce que ça vaut la peine d'accorder Ext4 avec noatime?

71

Avec les versions précédentes d’Ubuntu (utilisant le système de fichiers Ext3), je l’accordais pour obtenir de meilleures performances avec des résultats visibles en définissant le paramètre noatime dans /etc/fstab .

Est-ce que ça vaut encore la peine de faire cela avec le système de fichiers Ext4, qui est maintenant par défaut dans Ubuntu? Si oui, la procédure a-t-elle changé de quelque manière?

Vous trouverez un exemple de cet ajustement ici .

    
posée Decio Lira 13.08.2010 - 00:16
la source

2 réponses

62

Sous Ubuntu 10.04, relatime fait partie des options de montage par défaut, sauf en cas de substitution dans /etc/fstab . Les versions précédentes avaient relatime explicitement dans /etc/fstab . relatime offre les mêmes avantages de vitesse (et de conservation du cycle d'écriture flash) que noatime , sans causer de problèmes aux notifiants de messagerie traditionnels.

L'article que vous citez recommande data=writeback . Ubuntu est défini par défaut sur data=ordered . Le paramétrage d'Ubuntu est plus lent en cas de charge de disque importante, mais comporte beaucoup moins de risques de perte de données en cas de panne ou de panne de courant. Je ne recommanderais donc pas de changer par défaut d'Ubuntu.

Le changement de commit=5 à commit=100 augmente la fenêtre de temps pendant laquelle les données seront perdues en cas de plantage, ce qui est peu avantageux dans la plupart des cas.

Résumé: laissez les paramètres tels quels, ils ont été choisis pour une raison.

AJOUTÉ: les options de montage peuvent également faire la différence. Passer de ext3 à ext4 est lui-même souvent une amélioration visible. Voici quelques conseils supplémentaires pour les utilisateurs d’ordinateurs portables.

  • Si vous avez un SSD lent, consultez cette discussion à SU . Les conseils importants sont d'utiliser tmpfs pour /tmp et pour le cache du navigateur (et peut-être l'historique).

  • Si vous avez un disque dur et que vous souhaitez qu’il arrête de tourner pendant une durée prolongée, installez noflushd , qui permet au disque de ralentir en retardant toutes les écritures jusqu'à ce que la mémoire vive soit pleine. (Bien sûr, les lectures peuvent provoquer une rotation du disque; vous voudrez prendre l'habitude d'exécuter cat /files/I/m/likely/to/need >/dev/null avant que le disque ne tourne). Pour que noflushd soit efficace, désactivez tous les swaps et montez vos systèmes de fichiers. avec quelque chose comme commit=3600 .

    L'utilisation de noflushd signifie que vos données peuvent rester non écrites sur le disque pendant une période prolongée. C'est un risque à prendre en compte par rapport à l'avantage de ne pas avoir de bruit ou de chaleur provenant du disque pendant un certain temps. N'utilisez pas noflushd si vous n'êtes pas à l'aise avec ce risque.

réponse donnée Gilles 13.08.2010 - 00:38
la source
16

Oui, il peut toujours être judicieux d'utiliser noatime à partir d'Ubuntu 12.10

relatime est une option de montage par défaut. Et relatime est bien meilleur que atime . Le premier nécessite une écriture pour la première lecture après une écriture, le second nécessite une écriture pour chaque lecture. Mais avec noatime , chaque lecture est sans écriture.

Cela signifie essentiellement que le nombre d’écritures sur un disque pour relatime mount est proche du double par rapport à une valeur égale à noatime mount. C'est un problème grave pour les partitions sur les périphériques de mémoire flash.

La discussion détaillée par la communauté Linux est à l’adresse lien

    
réponse donnée yanychar 02.03.2013 - 18:22
la source

Lire d'autres questions sur les étiquettes