Meilleur moyen de cloner une installation (copier sur un matériel identique)

52

Un peu comme cette question mais légèrement différente (je pense), en ce sens que j'ai 6 machines Acer Aspire Revo R3610 identiques. L'un est (presque) configuré selon mes besoins - lorsque je l'ai terminé, j'aimerais que les 5 autres machines soient absolument identiques. Je suis très nouveau sur Ubuntu, quelle est la manière la plus simple (la plus facile) de le faire?

Les machines vont vivre sur des réseaux différents si cela peut être un problème (par exemple, avec Windows, vous pouvez cloner des disques mais vous devrez ensuite apporter des modifications au registre si elles doivent fonctionner sur le même réseau, etc.). Le matériel dans les 6 machines est, je le souligne, le même!

Comment puis-je cloner efficacement une image source sur ces machines identiques?

Veuillez limiter un logiciel / solution par réponse

    
posée robsoft 12.04.2017 - 09:23
la source

12 réponses

31

Clonezilla semble correspondre à vos besoins

    
réponse donnée Rob Cowell 20.08.2010 - 16:21
la source
18

dd

Une copie de bas niveau utilisant dd ferait l'affaire!

Surveillez les adresses IP et les noms d’hôte en conflit.

Fondamentalement, placez le lecteur source et le lecteur de destination sur le même ordinateur, démarrez dans un CD live. Et exécutez quelque chose comme ceci où /dev/sda est la source et /dev/sdb est la destination:

dd if=/dev/sda of=/dev/sdb bs=4096

Je me souviens des opérandes par:

if - & gt; fichier d'entrée

of - & gt; fichier de sortie

bs - & gt; taille du bloc (combien d'octets lire à la fois)

    
réponse donnée Derek 05.04.2016 - 00:58
la source
3

Créez une image à l’aide de Remastersys , transférez-la sur une clé USB à l’aide du Utilitaire de démarrage de disque et installation sur un autre système.

    
réponse donnée Owais Lone 20.08.2010 - 17:57
la source
3

La manière la plus simple de le faire est d’exécuter une installation Ubuntu sur votre disque dur, d’installer VirtualBox et de configurer une machine Ubuntu virtuelle. Exécutez votre machine virtuelle et configurez cette installation comme vous le souhaitez avec toutes les fonctionnalités que vous souhaitez. Faites tout votre travail et jouer sur l'ordinateur virtuel.

VirtualBox maintient la machine virtuelle en tant que fichier d'image disque volumineux (.vdi) avec quelques autres fichiers de configuration beaucoup plus petits. Chaque fois que vous voulez sauvegarder votre machine virtuelle, fermez-la et copiez son répertoire dans votre emplacement de sauvegarde. J'utilise un lecteur externe Passport à cette fin.

À l’heure actuelle, il existe à la fois une machine virtuelle Windows 7 et une machine virtuelle Ubuntu 12 sur ce disque externe. Toutes les mises à jour du système, programmes, fichiers personnels, images, peu importe, sont enregistrés dans ces machines virtuelles. Une sauvegarde de ce type est très rapide, car un gros fichier image de disque sera transféré beaucoup plus rapidement qu'un groupe de fichiers individuels. Comme VirtualBox conserve les fichiers dans ce format tout le temps, la machine virtuelle est toujours configurée pour être sauvegardée.

L'un des avantages de cette configuration est que je peux exécuter ces machines virtuelles sur le disque externe de n'importe quel ordinateur sur lequel VirtualBox est installé. Maintenant, au lieu de trimballer mon ordinateur, j'amène mon disque externe avec Windows et Ubuntu. Installez VirtualBox sur n'importe quel ordinateur que je compte utiliser (j'ai tous les fichiers d'installation de VirtualBox également sur mon disque dur externe - ils sont disponibles pour tous les principaux systèmes d'exploitation) et je suis prêt à partir. Je peux soit copier ma machine virtuelle sur l'ordinateur que j'utilise, soit simplement l'exécuter du disque externe.

Si votre ordinateur tombe en panne et meurt à un moment donné, prenez-le simplement en main, installez-le sur votre nouvel ordinateur ou sur votre ordinateur réparé, connectez votre lecteur externe, installez VirtualBox et copiez vos machines virtuelles sur votre ordinateur - problème résolu avec un minimum de stress, une perte de temps et une perte de données. La quantité de données perdue dépend de la date de la dernière sauvegarde. Pour moi, je fais une nouvelle sauvegarde chaque fois que je fais un changement majeur ou que j'ajoute un programme difficile à obtenir. Assurez-vous simplement que votre machine virtuelle fonctionne normalement lorsque vous le faites. Vous ne voudriez pas copier une machine corrompue sur une bonne.

Et non, je ne travaille pas pour VirtualBox.

    
réponse donnée Walter Johnson 23.01.2014 - 06:58
la source
2

Partimage

Un autre utilitaire de clonage génial que j'ai déjà utilisé. Comporte une interface de terminal.

    
réponse donnée Derek 20.08.2010 - 16:37
la source
2

Je voudrais obtenir un ordinateur à votre guise et installer le paquetage openssh-server. Générez une paire de clés ssh avec ssh-keygen -t rsa . Ajoutez la clé publique à /root/.ssh/authorized_keys2. Ensuite, je lancerais les nouveaux ordinateurs avec un CD live et branchez une clé USB avec la clé privée ssh. Utilisez gparted pour créer une nouvelle partition. Montez ensuite la nouvelle partition et exécutez quelque chose comme sudo rsync -avzx -e "ssh -i /media/disk/path/to/privatekey" --exclude=".gvfs" [email protected]<ImageComputerIP>:/ /path/to/new/partition/

Utilisez la commande blkid pour trouver l’UUID du système de fichiers que vous venez de créer. Modifiez le /path/to/new/partition/etc/fstab pour refléter le nouvel UUID (et le type de système de fichiers si vous avez utilisé un autre système de fichiers).

Ensuite, je suivrais les instructions sur lien pour savoir comment installer depuis un chroot.

Une version simplifiée de cette page (qui ne prend en compte ni lvm, ni logiciel RAID, ni bcache, ni séparé / boot comme le fait la page wiki):

  

Montez les systèmes de fichiers virtuels critiques. Exécutez la commande suivante en une seule commande:

for i in /dev /dev/pts /proc /sys /run; do sudo mount -B $i /mnt$i; done
  

Chroot dans votre périphérique système normal:

sudo chroot /mnt
  

Réinstallez GRUB 2 (remplacez le périphérique par sda, sdb, etc. Ne spécifiez pas de numéro de partition):

grub-install /dev/sdX
  

Recréez le fichier de menu GRUB 2 (grub.cfg)

update-grub
  

Quitter chroot: CTRL-D sur clavier

Au fait, cela fonctionne aussi bien pour la sauvegarde. Ubuntu, contrairement à Windows, ne semble pas avoir de problèmes de transplantation sur du matériel différent. J'ai mis des disques durs d'un ordinateur dans un autre et ça s'est bien passé, et j'ai copié des installations sur du matériel différent et ça s'est bien passé.

    
réponse donnée Azendale 30.01.2016 - 23:26
la source
2

J'utilise ddrescue exactement pour cette tâche. Cela fonctionne parfaitement. Super simple.

Voir cette discussion sur technibble pour plus de détails

    
réponse donnée zachd1_618 02.06.2017 - 21:07
la source
1

G4L

Ghost for Linux

Ghost for Linux est un outil d’imagerie et de clonage de disque dur et de partition similaire à Norton Ghost (c) et (tm) de Symantec. Les images créées sont éventuellement compressées et peuvent être stockées sur un disque dur local ou transférées sur un serveur FTP anonyme. Un lecteur peut être cloné en utilisant la fonction Click'n'Clone. g4l prend en charge le fractionnement de fichiers si le système de fichiers local ne prend pas en charge l'écriture de fichiers & gt; 2 Go. Le noyau inclus prend en charge les disques ATA, série-ATA et SCSI. Les cartes réseau communes sont prises en charge. Il se présente sous la forme d'une image de CD amorçable avec une interface graphique ncurses pour une utilisation facile.

    
réponse donnée hhlp 18.10.2010 - 15:30
la source
1

Fsarchiver

Je ne sais pas pourquoi personne n’a mentionné cela. Ceci est particulièrement utile lorsque vous souhaitez restaurer le contenu de la partition sur un autre type de système de fichiers (par exemple, restaurer du contenu ext4 sur ext2 ou reiserfs) ou pour restaurer une partition plus petite.

Je l'ai utilisé et c'est très facile. Par exemple, pour cloner une partition, dites /dev/sda1 que vous utilisez une commande comme celle-ci

fsarchiver -A -j 2 -z 1 savefs /media/anwar/USB_Drive/myrootpartition /dev/sda1

L'option -A vous permet de copier la partition même si elle est utilisée! Excellente fonctionnalité!

-j 2 dit d'utiliser 2 cœurs de processeur pour la compression. Utile pour les processeurs à plusieurs noyaux et si vous utilisez la compression

-z 1 définit le niveau de compression.

Pour restaurer le système de fichiers que vous avez utilisé

fsarchiver restfs /data/myrootpartition.fsa id=0,dest=/dev/sda2

id=0 indique que vous restaurez le premier système de fichiers à partir de l'archive (même si vous n'avez pas enregistré plusieurs partitions sur une seule archive, vous devez le spécifier). Et dest=/dev/sda2 définit la destination de la restauration.

    
réponse donnée Anwar 30.03.2017 - 08:28
la source
0

Je le fais beaucoup en utilisant rsync.

Tout d’abord, vous pouvez lancer rsync pour charger toutes les données sur un disque dur externe (votre disque dur externe doit être dans ext4 - je l’utilise, donc je sais que cela fonctionne): Je suppose que vous avez deux partitions: / dev / sda1 (root) et / dev / sda2 (swap).

Exécuter sur votre ordinateur d'origine:

sudo rsync -avuorpESHAX /* /your/hard/drive

Après avoir copié les données, démarrez votre prochain ordinateur avec une clé USB et formatez le disque dur interne en tant que disque dur d'origine.

Montez votre lecteur externe sur /mnt et copiez les UUID de toutes les partitions. Modifiez les UUID des partitions du nouvel ordinateur et placez les mêmes UUID que ceux que vous avez copiés à partir des données d'origine (il s'agit de /mnt/etc/fstab ).

Arrêtez le swap:

sudo swapoff -a

Créez un nouvel échange en utilisant l’UUID original, copié à partir de /mnt/etc/fstab :

sudo mkswap /dev/sda2 -U original-UUID

(Je suppose que votre échange est en /dev/sda2 )

Ensuite, modifiez l'UUID de /dev/sda1 : (la partition doit être démontée pour pouvoir changer les UUID)

sudo umount /mnt
sudo tune2fs /dev/sda1 -U old-UUID

Fait ceci, montez la partition de destination:

sudo mount /dev/sda1 /mnt

Inversez la synchronisation vers la destination:

sudo rsync -avuorpESHAX /media/your-backup /mnt

Réinstallez le grub:

sudo grub-install --root-directory /mnt /dev/sda

Cela fonctionnera. N'oubliez pas de modifier /etc/hostname et /etc/hosts pour modifier le nom d'hôte de chaque machine afin d'éviter les conflits de réseau.

    
réponse donnée Bruno Fantinatti 10.02.2017 - 03:31
la source
-1

N'ayant jamais été dans cette situation (je n'ai pas des centaines de serveurs - j'ai toujours utilisé des images de base), je ne peux que vous donner mon instinct.

A part ça, je dirais que netboot est probablement votre meilleur pari. Créez un serveur maître, faites-le faire ce que vous voulez, puis faites démarrer et installer tous vos autres ordinateurs. Les scripts ne doivent pas se produire automatiquement (au moins une fois). Vous faites toutes les choses secondaires grâce à kickstart.

Plus (même si c'est un peu vieux): lien

Modifier: il existe une application appelée system-config-kickstart qui devrait faciliter la génération du fichier kickstart. YMMV.

    
réponse donnée Oli 18.10.2010 - 15:26
la source
-1

Une autre option pour les installations en masse est l’approche Ubuntu Landscape / private cloud dans laquelle vous (essentiellement) fournissez des serveurs. dynamiquement basé sur un pool de matériel. Des trucs malins.

    
réponse donnée Oli 18.10.2010 - 15:44
la source

Lire d'autres questions sur les étiquettes