Basculer mdadm vers un bitmap externe

7

Je viens de lire ceci dans un autre article sur l'amélioration des vitesses d'écriture RAID5 / 6 :

  

Après avoir augmenté le cache des bandes et En passant à un bitmap externe, mes vitesses sont de 160 Mbits / s en écriture, 260 Mbits / s en lecture. :-D

J'ai déjà découvert comment augmenter le cache des bandes et cela a bien fonctionné, mais j'aimerais en savoir plus sur une image bitmap externe. J'ai un SSD RAID0 incroyablement rapide (540 Mo / s) qui ferait bien si un bitmap faisait ce que je pense, mais je suis toujours très incertain. Je n’en connais que pour autant que je connaisse cet article .

Quelques questions:

  • Qu'est-ce qu'un bitmap (en termes de mdadm)?
  • Quels sont les avantages d’un bitmap interne (sur externe)?
  • Quels sont les avantages d’une image bitmap externe (sur interne)?
  • Comment puis-je basculer entre les deux?

Je devrais ajouter que bien que ce soit un fil de discussion que je suis ennuyé, je tiens compte des données stockées sur la matrice RAID. Si cela va mettre des données à risque significatif , faites-le moi savoir.

    
posée Oli 26.06.2011 - 13:58
la source

2 réponses

8

Qu'est-ce qu'un bitmap:

Une image bitmap mdadm, également appelée "bitmap d'intention d'écriture", est un mécanisme permettant d'accélérer les reconstructions RAID après un arrêt impropre ou après la suppression et l'ajout d'un disque.

Avec un bitmap, écrire des données sur le RAID se présente comme suit:

  • Mettre à jour le bitmap: marquez les morceaux RAID sur lesquels vous allez écrire comme étant sales.
  • Ecrivez les données sur le RAID.
  • Mettre à jour le bitmap: marquez les morceaux RAID juste écrits comme propres.

L'avantage d'une image bitmap est que si le système tombe en panne au milieu d'une écriture, la reconstruction ne doit vérifier que les blocs marqués comme étant sales, plutôt que l'ensemble du RAID multi-TB. Cela peut accélérer le processus de reconstruction de quelques heures à quelques secondes.

L'inconvénient est la baisse des performances d'écriture en utilisation normale (en dehors des reconstructions), car mdadm effectue un accès disque supplémentaire pour mettre à jour le bitmap.

Externe vs interne:

  • external : stocké sous forme de fichier sur un disque en dehors du RAID. L'avantage par rapport à un bitmap interne est une meilleure performance en écriture lors d'une utilisation normale (en dehors des reconstructions).
  • interne : stocké sous forme de métadonnées RAID. L'avantage par rapport à un bitmap externe est que vous n'avez pas besoin d'un disque non RAID et que vous économisez un peu sur la configuration (le chemin d'accès au bitmap).

Selon la page de manuel mdadm:

Note:  external bitmaps are only known to work on ext2 and ext3.
       Storing bitmap files on other filesystems may result in  serious
       problems.

Selon un article de Neil Brown , l’auteur de mdadm, des bitmaps externes, devrait travailler sur ext4 aussi:

I haven't looked inside ext4 but I am fairly confident that external bitmaps 
will work properly.

HOWTO:

Les bitmaps sont ajoutés et supprimés à l'aide de mdadm --grow --bitmap=XXX ... , où XXX est l'un des suivants:

  • --bitmap=internal : crée un bitmap interne.
  • --bitmap=/var/my_bitmap.bin : crée un bitmap externe au chemin spécifié. Le chemin doit résider en dehors du RAID. Un paramètre bitmap=... doit être ajouté à l'entrée ARRAY dans /etc/mdadm/mdadm.conf , et le paramètre --bitmap=... doit être transmis si vous assemblez le RAID à partir de la ligne de commande.
  • --bitmap=none : Supprimer / désactiver les bitmaps.

Références:

Commentaires

IMO, les bitmaps intéressent peut-être principalement les niveaux RAID 5 et 6, car ceux-ci présentent les reconstructions les plus lentes.

Je suis passé de RAID 5 à RAID 10 moi-même; les reconstructions sont tellement plus rapides que je ne ressens pas le besoin d'un bitmap, et RAID 10 semble nécessiter beaucoup moins de reconstructions en premier lieu.

Ma configuration RAID 5 était utilisée pour déposer un disque quelque chose comme une fois par mois, provoquant des reconstructions de 12 à 14 heures. Le RAID 10 n'a largué un disque qu'une fois tous les six mois, reconstruit en moins d'une heure.

Je ne sais pas si les baisses de disque fréquentes que j'ai subies ont été causées par autre chose que le niveau RAID, mais le RAID 10 a été beaucoup plus stable et la vitesse de reconstruction n'est plus une préoccupation majeure.

    
réponse donnée j-g-faustus 06.10.2011 - 02:08
la source
1

J'utilise md RAID 5 depuis un moment maintenant et je n'ai pas eu de perte de disque. J'étais intéressé de voir ce que l'ajout d'un stockage bitmap externe me gagnerait.

Ma configuration actuelle comprend un disque de démarrage, puis 4 disques de 3 To en tant que RAID 5. La nuit dernière, j'ai ajouté un autre disque de 3 To et après 20 heures, il a été remodelé de 70%. Depuis la lecture de cet article, j'ai décidé qu'après avoir refaçonné le remodelage, j'ajouterai définitivement le bitmap externe au disque de démarrage (1 To).

J'ai une couche de base md RAID 5, LVM2 par-dessus et certaines cibles ISCS vers certaines des partitions LVM2 avec diverses machines virtuelles testées sur ISCSI.

J'ai fait un tas d’images de référence, publiées ici si vous êtes intéressé.

    
réponse donnée Andrew 16.11.2012 - 08:25
la source

Lire d'autres questions sur les étiquettes