Comment cacher une partition (n) (NTFS) de ubuntu

38

Je dois cacher une partition NTFS de la liste dans le nautilus. Comment puis-je y arriver?

Y a-t-il un outil pour le faire?

Et comment puis-je cacher des fichiers dans ubuntu (sauf opérateur.)

    
posée Sreevisakh 22.04.2012 - 03:33
la source

12 réponses

36

Masquer les partitions de Nautilus via »Disques«

Dans Ubuntu 12.10 et versions ultérieures, il existe un utilitaire appelé Disks qui affiche tous les disques disponibles et permet de modifier les options de montage pour chaque partition.

Parmi les différentes options, vous pouvez décider si la partition sera montée au démarrage ou non et si elle apparaîtra dans l’interface utilisateur. Des privilèges d'administrateur sont nécessaires pour appliquer les modifications.

    
réponse donnée mlaverdiere 25.12.2012 - 23:57
la source
19

Ce peut vous aider.

  

Comment masquer les disques n'apparaissant pas dans Nautilus?

     

Tout d’abord, vous devez savoir quels disques et / ou partitions vous souhaitez masquer.   De ce que j'ai observé, Nautilus présentera ces dispositifs soit par   étiquette. S'il n'a pas d'étiquette, l'appareil sera associé   avec la taille du disque / partition.

     

Regardez l'image ci-dessous. Ceux dans la case rouge n'ont pas d'étiquettes.   Le système de fichiers est toujours la partition /root actuelle, tandis que les 45 Go   Le système de fichiers est une partition qui n'a pas d'étiquette. Dans ce   Par exemple, il s'agit de la partition /root de mon Ubuntu 10.10 (je cours   sur Natty Narwhal, mais ont gardé mon Meerkat Maverick comme une sauvegarde de   sortes). Les deux autres - Lucid Lynx et Karmic Koala - sont les labels   de mes 2 partitions NTFS.

     

     

Les étiquettes sont importantes au cas où vous ne savez pas comment Linux   se référer à ces appareils. Dans Windows, que ce soit un disque ou un   partition, ils sont appelés par des lettres - C ou D - et ainsi de suite. Linux a   un système de nommage plus spécifique. C'est normalement sdaX ou hdbY, où X   et Y sont les numéros des partitions sur les lecteurs sda ou hdb,   respectivement. Donc, s'il y a 3 partitions sur le disque sda, alors il y a   sera sda1, sda2 et sda3. Windows va probablement l'appeler simplement C,   D et E.

     

Maintenant, montez tous vos disques et / ou partitions. Vous savez comment le faire   ça, n'est-ce pas? Cliquez sur le nom dans Nautilus et il le montera pour   toi. Je vous suggère de démonter et de retirer tous les disques amovibles pour éviter   confusion.

     

Une fois que vous avez tout monté, ouvrez un terminal en exécutant gnome-terminal.   Il suffit de taper cela dans le tiret si vous utilisez Natty, ou le trouver dans le menu   Si vous utilisez le bureau classique Ubuntu. La raison pour laquelle le montage   tout est le moyen le plus facile de trouver les noms de périphériques est parce que monter   va littéralement vous dire que le périphérique X est monté dans le répertoire Y avec   le nom Z. Facile non? Vous pouvez regarder dans /proc/partitions ou    /dev/disks/ mais cela ne fera que vous embrouiller.

     

Exécutez la commande mount une fois. De la sortie, prenez note des noms de   le ou les disques via son étiquette associée. Ça va chercher   quelque chose comme l'image ci-dessous.

     

     

Sur la deuxième image ci-dessus, vous remarquerez qu'il n'y a pas de référence   sur le système de fichiers de 45 Go monté. C'est parce que ce dernier ne   avoir une étiquette, comme je l'ai mentionné précédemment, et l'uuid est trop long   et sera horrible sur Nautilus. Le système sous-jacent montera   par son nom uuid sur / media, tandis que le reste est monté par son   label.

     

Étant donné que le système de fichiers de 45 Go ( /dev/sdb2 ) n’a vraiment aucune raison d’être   affiché sur Nautilus, je veux le cacher. Je veux aussi cacher Karmic   Koala ( /dev/sda1 ) car il s'agit de ma partition Windows C. paradis   interdit de supprimer des fichiers de ces partitions par accident.

     

Maintenant, la cachette commence! Mais avant cela, assurez-vous de savoir qui   partitions que vous souhaitez masquer (comme comment je les ai identifiées ci-dessus). Toi   peut également lister toutes vos partitions en utilisant la commande sudo fdisk -l   pour les identifier plus rapidement. Je vais cacher sda1 et sdb2   les prochaines étapes, mais vous devez remplacer vos noms de partition   à la place.

     
  1. Créez un fichier nommé 99-hide-disks.rules à l’aide de votre éditeur favori. Ce fichier est l'endroit où nous mettons la règle pour dire au noyau Linux de   cacher l'appareil. Je ne vais pas expliquer pourquoi le nom du fichier sonne drôle. Cette   sera le sujet pour un autre post ici si je ne me sentirai pas trop paresseux   l'expliquant.

  2.   
  3. Placez le texte ci-dessous dans le fichier que vous venez de créer, mais veillez à modifier le nom du périphérique correspondant à votre cas. Sur le mien je veux   cacher sda1 et sdb2.

         

    Le format général est (ceci est sensible à la casse):

    KERNEL=="device name", ENV{UDISKS_PRESENTATION_HIDE}="1"
    
         

    Dans mon cas, je vais écrire ce qui suit dans 99-hide-disks.rules:

    KERNEL=="sda1", ENV{UDISKS_PRESENTATION_HIDE}="1"
    KERNEL=="sdb2", ENV{UDISKS_PRESENTATION_HIDE}="1"
    
         

    N'oubliez pas de sauvegarder lorsque vous avez terminé.

  4.   
  5. Copiez maintenant le fichier dans /etc/udev/rules.d/ avec la commande,

    sudo cp 99-hide-disks.rules  /etc/udev/rules.d/
    
         

    Maintenant, nous avons terminé. Cela aura été remarqué immédiatement par le système   parce que udev (le gestionnaire de périphérique pour Linux) recherche les modifications apportées à   dossier rules via inotify (il s'agit d'un notificateur d'événement de système de fichiers   un service). Cependant, il ne sera pas appliqué tant que vous ne redémarrez pas. Soi-disant   vous pouvez utiliser la commande udevadm pour déclencher les nouvelles règles, mais je   ne l'ai pas encore testé. Redémarrez votre Ubuntu et remarquez comment le   les partitions ne sont plus visibles dans Nautilus.

  6.   

Modifier:

     

Au moins pour Ubuntu 12.10, les lignes ci-dessus ne fonctionnent plus, et   devrait être changé pour utiliser ce format à la place:

KERNEL=="sda1", ENV{UDISKS_IGNORE}="1"
KERNEL=="sdb2", ENV{UDISKS_IGNORE}="1"
    
réponse donnée Tachyons 22.04.2012 - 07:04
la source
8

Merci pour ce tutoriel très pratique. J'ai en fait trouvé un moyen beaucoup plus simple de le faire dans Ubuntu 14.04

  1. Appuyez sur la touche super / windows
  2. Tapez et ouvrez les disques
  3. Sélectionnez la partition à masquer pour qu'elle devienne orange
  4. sélectionnez l’icône cog / settings / advanced settings. Cliquez sur Modifier les options de montage
  5. Désactiver le montage automatique
  6. Décochez les deux options Monter au démarrage et Afficher dans l’interface utilisateur
  7. Enregistrer & amp; Redémarrer

Aucun terminal requis, peut-être est-ce une nouvelle fonctionnalité pour 14.04? Pas sûr que ce soit beaucoup plus facile et efficace.

J'ai à nouveau redémarré pour vérifier le système Windows une fois cette tâche terminée et le double démarrage fonctionnait parfaitement. C'est un moyen génial si vous n'avez pas le temps de vous occuper de quelque chose en cas de problème OU si vous apprenez toujours l'art des commandes de terminal: P

J'espère que ça aide.

Cheers

    
réponse donnée Billzy 18.05.2014 - 09:47
la source
7

Tachyons présente une excellente réponse qui explique comment masquer une partition aux applications udisks (telles que Dolphin). S'appuyer sur un nom de partition fixe est sujet aux erreurs cependant, il est préférable d'utiliser des UUID uniques à une partition. Cette réponse a été testée avec Kubuntu 13.10.

Pour ce faire, il faut d'abord trouver un UUID. Cela peut être trouvé de plusieurs manières, l'une d'entre elles est en exécutant la commande udisksctl info -b /dev/sda1 (où /dev/sda1 correspond bien sûr à votre partition). L'UUID est visible sous IdUUID et la partition n'est pas marquée comme étant masquée (ignorée):

/org/freedesktop/UDisks2/block_devices/sda1:
  org.freedesktop.UDisks2.Block:
    Configuration:              []
    CryptoBackingDevice:        '/'
    Device:                     /dev/sda1
    DeviceNumber:               2049
    Drive:                      '/org/freedesktop/UDisks2/drives/...'
    HintAuto:                   false
    HintIconName:
    HintIgnore:                 false
    HintName:
    HintPartitionable:          true
    HintSymbolicIconName:
    HintSystem:                 true
    Id:                         by-id-ata-...-part1
    IdLabel:                    SystemReserved
    IdType:                     ntfs
    IdUUID:                     A10CDE7682786D73
    IdUsage:                    filesystem
    IdVersion:
    MDRaid:                     '/'
    MDRaidMember:               '/'
    PreferredDevice:            /dev/sda1
    ReadOnly:                   false
    Size:                       104857600
    Symlinks:                   /dev/disk/by-id/ata-...-part1
                                /dev/disk/by-id/wwn-...-part1
                                /dev/disk/by-label/SystemReserved
                                /dev/disk/by-uuid/A10CDE7682786D73

Maintenant, pour masquer cette partition, créez une règle udev qui correspond à la partition de cet UUID et cachez-la aux udisks. Par exemple, si vous souhaitez masquer la partition NTFS ci-dessus (avec UUID A10CDE7682786D73 ) et une autre partition ext4 (avec UUID faae2c6a-0545-4bfa-a545-440c63467467 ), votre fichier /etc/udev/rules.d/99-hide-partitions.rules doit contenir:

# hide "SystemReserved" partition in UI
SUBSYSTEM=="block", ENV{ID_FS_UUID}=="A10CDE7682786D73", ENV{UDISKS_IGNORE}="1"
# hide /home partition in left panel
SUBSYSTEM=="block", ENV{ID_FS_UUID}=="faae2c6a-0545-4bfa-a545-440c63467467", ENV{UDISKS_IGNORE}="1"

Les commentaires sont facultatifs, mais recommandés pour que l’UUID devienne moins magique. Assurez-vous que pas ne mélange pas = avec == , l’une définit la variable, l’autre compare à une variable.

Après avoir créé le fichier de règles, appliquez-le en redémarrant ou en exécutant:

sudo udevadm control --reload
sudo udevadm trigger --subsystem-match=block

Maintenant, exécutez à nouveau la commande udisksctl info -b /dev/sda1 et celle-ci devrait contenir:

    HintIgnore:                 true
    
réponse donnée Lekensteyn 05.02.2014 - 12:10
la source
3

La réponse doit maintenant être mise à jour. Vous pouvez suivre ce guide , mais avec une différence: vous n'avez pas à écrire ceci (comme cela a été écrit à l'origine dans l'autre réponse)

KERNEL=="sda1", ENV{UDISKS_PRESENTATION_HIDE}="1"
KERNEL=="sdb2", ENV{UDISKS_PRESENTATION_HIDE}="1"

Au lieu de cela, vous devriez écrire ceci:

KERNEL=="sda1", ENV{UDISKS_IGNORE}="1"
KERNEL=="sdb2", ENV{UDISKS_IGNORE}="1"

Le reste est le même:)

    
réponse donnée Kurt Bourbaki 14.04.2013 - 16:03
la source
2

Vous ne pouvez pas vraiment masquer les partitions afin qu’elles ne puissent absolument pas être montées sous Linux, à moins d’enlever physiquement les disques sur lesquels elles résident. Cela dit, je ne pense pas que vous ayez besoin de ce niveau de sécurité. Je pense que vous ne voulez simplement pas cliquer accidentellement sur une icône et entrer dans la partition NTFS. Pour ce faire, vous pouvez éditer le fichier / etc / fstab. Ajoutez une entrée comme celle-ci pour chaque partition que vous souhaitez masquer:

Supposons que votre partition ntfs soit dev / sda1 Utilisez ensuite ce code

/dev/sda1  /mnt/hidden  ntfs-3g  noauto,ro  0 0
  

Ceci configure le système pour empêcher que / dev / sda1 soit monté   automatiquement au démarrage (la partie "noauto" de l'entrée). Ça aussi   le configure de sorte qu'il puisse être monté manuellement dans / mnt / hidden, mais seulement   en tant que partition en lecture seule (option "ro"). Si vous ajoutez les "utilisateurs"   option (comme dans "noauto, ro, users"), les utilisateurs ordinaires (c'est-à-dire vous   être capable de monter la partition; mais avec cette option manquante, vous allez   besoin d'utiliser sudo pour monter la partition. C'est ton choix jusqu'où tu   voulez aller avec cela - vous pouvez laisser le "ro" et / ou ajouter    "utilisateurs", par exemple.

.

  

Comment puis-je cacher des fichiers dans ubuntu (excepté opérateur.)?

Voir cette réponse

.

Source

  1. lien
réponse donnée Tachyons 22.04.2012 - 04:22
la source
1

Dans Dolphin, qui n'est pas Nautilus mais une application similaire pour Kubuntu, je peux simplement faire un clic droit sur le périphérique dans le volet gauche. Ensuite, un menu apparaît et je peux choisir Hide entry 'humpty dumpty' . Vous voudrez peut-être vérifier s'il existe une option similaire dans Nautilus.

    
réponse donnée jippie 22.04.2012 - 09:57
la source
1

Dans ma version, 14.04.2, j'ai un menu légèrement différent dans l’option Disks pour masquer les partitions.

1 disques ouverts

2 Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur le lecteur contenant les partitions que vous souhaitez masquer (il devient orange)

3 Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur la partition à masquer (elle devient orange)

4 Cliquez sur le double cog dans la barre sous les partitions

5 Cliquez sur "Modifier les options de montage"

6 Désactiver les options de montage automatique

7 Décochez "Monter au démarrage"

8 Décochez "Afficher dans l'interface utilisateur"

9 Cliquez sur "OK"

10 Entrez le mot de passe

Cela a eu un effet immédiat sur mon ordinateur.

    
réponse donnée Buck 28.02.2015 - 14:06
la source
1

Obtenez votre UUID de disque:

blkid

Modifier /etc/fstab en tant que root:

UUID="XXX" /media/root/nowhere auto nosuid,nodev,nofail,noauto,nouser,x-gvfs-hide,x-udisks-auth 0 0

Créez un dossier / media / root protégé (pour empêcher les utilisateurs d’accéder à la partition s’ils sont montés):

sudo mkdir -m=000 /media/root

Plusieurs couches de protection indépendantes contre le montage et la visibilité:

  • noauto empêche le montage automatique au démarrage
  • nouser nécessite d'être root pour monter (NB: déjà le comportement par défaut, et udisk est root)
  • x-gvfs-hide dit explicitement à Nautilus de le cacher
  • x-udisks-auth devrait exiger des droits d'administrateur lors du montage, mais cela n'a aucun effet. Je suppose que cela nécessite une configuration supplémentaire.

Documentation: mount , fstab , gvfs .

Notez que le périphérique bloc (par exemple, /dev/sdX ) est toujours visible par tous les utilisateurs, en particulier dans l'utilitaire Disk . Il peut toujours être monté manuellement ailleurs par root, mais pas par un utilisateur standard par défaut. Si vous ne faites pas confiance aux processus racine ou système, vous devez utiliser l'une des approches du noyau inférieur.

Pour aller plus loin: après cela, si vous souhaitez monter le périphérique de bloc de manière invisible, dans une approche de type conteneur, vous pouvez utiliser unshare :

unshare -m bash
MOUNT_DIR="XXX"
mkdir "$MOUNT_DIR"
mount --bind "$MOUNT_DIR" "$MOUNT_DIR"
mount --make-private "$MOUNT_DIR"
mount "/dev/sdX" "$MOUNT_DIR"
ls "$MOUNT_DIR"

ATTENTION: La plupart des réponses, y compris les règles udev, masquent simplement la partition de Nautilus, mais les utilisateurs peuvent toujours la monter avec des autorisations standard, via l’utilitaire de disque ( icon). Placer le point de montage fstab dans un répertoire inaccessible empêchera l’accès des utilisateurs.

    
réponse donnée KrisWebDev 16.07.2016 - 18:31
la source
0

Ce sera le moyen le plus simple de masquer les partitions "faibles" de Windows à partir d’Ubuntu 14.4 "robuste".

Ubuntu:

Cliquez sur: Rechercher sur votre ordinateur et sur des sources en ligne

Écrire des disques dans la boîte de dialogue, puis cliquez sur (Disques)

Cliquez sur la partition que vous souhaitez masquer (elle change de couleur)

Cliquez sur la double étoile (Plus d'options) dans la barre sous les partitions

Sélectionnez "Modifier les options de montage"

Options de montage automatique (OFF)

Décochez "Monter au démarrage"

Décochez "Afficher dans l'interface utilisateur"

Cliquez sur "OK"

Entrez le mot de passe. (VOUS ÊTES FAIT!)

Cela prendra effet immédiatement, mais le redémarrage est nécessaire.

Windows:

Pas besoin de cacher Ubuntus Partition de Windows! Windows ignore automatiquement les partitions d'autres systèmes d'exploitation Windows.

    
réponse donnée melkrim 09.07.2015 - 15:35
la source
-1

Vous pouvez définir une partition comme cachée dans gparted si votre disque a une table de partition GUID (GPT).

Installez et exécutez simplement gparted, cliquez avec le bouton droit de la souris sur votre partition, gérez les indicateurs et définissez la partition comme étant masquée.

    
réponse donnée To Do 19.12.2012 - 12:14
la source
-2
  1. créer un dossier caché
  2. montez une partition là-bas ,,,,

    mkdir ./.test

    sudo mount /dev/sda1 ./.test/

Démonter

sudo umount ./.test/

./. test / est caché

vous ne pouvez monter un périphérique que s'il n'est pas déjà monté par la commande que j'ai donnée ou tu dois utiliser

mount --bind oldmount newmount

oldmount et newmount sont des noms de dossiers

    
réponse donnée Saurav Uzumaki Das 22.04.2012 - 07:36
la source

Lire d'autres questions sur les étiquettes