Qu'est-ce qui est équivalent à la commutation de disques dans un terminal sous Linux?

32

Sous DOS, je change de lecteur en tapant c: , d: , e: , etc. Mais cela ne fonctionne pas comme ça sous Linux.

Quelqu'un pourrait-il s'il vous plaît me dire comment basculer entre les différents lecteurs?

    
posée saiy2k 01.02.2012 - 18:40
la source

7 réponses

21

Linux n'a pas vraiment de moyen de travailler avec des "lecteurs" en soi, sauf avec les utilitaires système qui accèdent aux partitions; ils ont souvent besoin de spécifier le lecteur qui contient la partition. Mais si vos disques ne comportent chacun qu’une partition, cela n’a pas d’importance.

Quoi qu’il en soit, pour accéder à un lecteur, vous devez spécifier la partition d’une manière ou d’une autre, généralement par une définition telle que / dev / sda1 (1ère partition sur le 1er lecteur) ou / dev / sda2 (2ème partition sur le premier lecteur). En utilisant l'utilitaire de disque ou gparted, vous pouvez voir toutes les partitions graphiquement. Si vous n'utilisez que le terminal, j'ai trouvé que la commande "blkid" est pratique pour lister les lecteurs avec leurs UUID. J'utilise le formulaire:

sudo blkid -c /dev/null

En utilisant le terminal, vous devez monter une partition pour l'utiliser réellement. C'est en fait assez facile à faire. Dans la plupart des cas, vous souhaitez utiliser un répertoire vide comme "point de montage"; Si le répertoire n'est pas vide, son contenu sera masqué et indisponible lors du montage. Cela peut être utile dans certaines circonstances, comme tester ou modifier temporairement une configuration pour une autre raison, car cela évite de renommer ou de supprimer le contenu actuel.

Si vous avez un répertoire nommé / mnt / drive2 (/ mnt est couramment utilisé, mais il peut être dans votre répertoire personnel si vous le souhaitez), et que votre lecteur est / dev / sdb, avec une seule partition, alors le plus simple commande est:

sudo mount -t type /dev/sdb1 /mnt/drive2

où "type" est le type indiqué dans la commande blkid, tel que ntfs, ext4, etc.

EDIT: pour expérimenter, n'ayez pas peur d'essayer la commande mount. Ce n'est que temporaire jusqu'à ce que vous redémarriez (ou démontiez en utilisant la commande "umount"). Pour le rendre permanent, vous devez le saisir dans /etc/fstab . Si vous voulez faire cela, vous pouvez expérimenter en créant une entrée, puis en utilisant la commande "mount -a" pour monter tout dans /etc/fstab . S'il y a des erreurs, cela vous le dira et vous pourrez corriger et répéter jusqu'à ce que cela fonctionne.

    
réponse donnée Marty Fried 01.02.2012 - 19:39
la source
8

Les disques durs (les lecteurs, comme vous les appelez) contiennent des partitions et chaque partition contient un système de fichiers.

Sous Linux et Unix, il existe un système de fichiers principal appelé root , indiqué par / . D'autres systèmes de fichiers (réels ou virtuels) sont montés sur le système de fichiers racine sur un point de montage , c'est-à-dire un répertoire vide utilisé comme point de départ du système de fichiers spécifique. que tous les fichiers peuvent être atteints en tant que descendant du répertoire racine.

Si vous tapez la commande mount sans option, vous verrez quelque chose comme ceci:

sysfs on /sys type sysfs (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime)
proc on /proc type proc (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime)
udev on /dev type devtmpfs (rw,relatime,size=764668k,nr_inodes=191167,mode=755)
devpts on /dev/pts type devpts (rw,nosuid,noexec,relatime,gid=5,mode=620,ptmxmode=000)
tmpfs on /run type tmpfs (rw,nosuid,noexec,relatime,size=153392k,mode=755)
/dev/sda5 on / type ext4 (rw,noatime,errors=remount-ro,user_xattr,barrier=1,data=ordered)
tmpfs on /run/lock type tmpfs (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,size=5120k)
tmpfs on /tmp type tmpfs (rw,nosuid,nodev,relatime,size=306784k)
tmpfs on /run/shm type tmpfs (rw,nosuid,nodev,relatime,size=306784k)
/dev/sda7 on /media/data type ext4 (rw,noatime,user_xattr,acl,barrier=1,data=ordered)
rpc_pipefs on /var/lib/nfs/rpc_pipefs type rpc_pipefs (rw,relatime)
fusectl on /sys/fs/fuse/connections type fusectl (rw,relatime)
XXX.XXX.163.168:/media/data/ on /media/data/mnt type nfs4 (rw,nosuid,noexec,relatime,vers=4,rsize=131072,wsize=131072,namlen=255,hard,proto=tcp,port=0,timeo=600,retrans=2,sec=sys,clientaddr=XXX.XXX.163.76,minorversion=0,local_lock=none,addr=XXX.XXX.163.168)
gvfs-fuse-daemon on /home/enzotib/.gvfs type fuse.gvfs-fuse-daemon (rw,nosuid,nodev,relatime,user_id=1000,group_id=1000)

où vous pouvez voir que la partition /dev/sda5 (5ème partition du disque dur /dev/sda ) est montée sur / , de sorte que ce soit la partition racine.
De plus, vous voyez /dev/sda7 , une autre partition / système de fichiers, montée sur /media/data , de sorte que cd /media/data correspond effectivement à d: dans la terminologie de Windows.

Il existe de nombreux autres systèmes de fichiers montés dans cette sortie, comme vous pouvez le voir, et ils sont tous des systèmes de fichiers virtuels, à savoir un système de fichiers ne correspondant pas à une partition de disque. Et vous pouvez voir un système de fichiers monté sur NFS, un système de fichiers virtuel lié à un système de fichiers réel disponible sur une autre machine via le réseau (la ligne de sortie où une adresse IP est délibérément masquée).

Vous pouvez voir la simplicité d’avoir une structure unique pour accéder à tous vos fichiers et, dans certains cas, des fichiers distants.

Questions connexes:

réponse donnée enzotib 01.02.2012 - 19:12
la source
6

Ubuntu conserve tous les disques montés dans le média afin d’utiliser

cd /media/<your drive name>
    
réponse donnée Pratap Singh 16.10.2013 - 04:33
la source
2

c'est facile

cd /media/$USER/{the name of the drive}

dans le futur, si vous l'oubliez, allez simplement sur le lecteur avec votre gestionnaire de fichiers, choisissez un dossier aléatoire, puis cliquez avec le bouton droit sur une zone vide - & gt; propriétés alors voir le "emplacement"

    
réponse donnée Sangimed 12.12.2014 - 18:10
la source
2

Vous pouvez également naviguer jusqu'au dossier du lecteur souhaité et cliquer avec le bouton droit de la souris, puis ouvrir le terminal.

    
réponse donnée hreryrtr 03.10.2015 - 03:12
la source
0

Ubuntu peut utiliser, à partir de votre répertoire personnel (éliminez le & lt; et & gt; et remplacez "votrenom d'utilisateur" par votre nom d'utilisateur que vous avez connecté à Linux avec , "nom du lecteur" avec le nom de votre disque dur).

cd /media/<yourusername>/<drive name>

Tous les disques montés se trouvent dans le répertoire / media / yourusername / . Si vous ne connaissez pas le nom du lecteur, vous pouvez toujours regarder dans votre gestionnaire de fichiers - ou via le terminal (à nouveau depuis votre répertoire personnel).

ls /media/<yourname>/

Vous pouvez utiliser les sd # et mnt décrits; Cependant, je pense que vous cherchiez une réponse facile.

    
réponse donnée user272792 23.04.2014 - 03:50
la source
0

En fait, pour moi, c'est comme ça:

cd /media/<user>/New\ Volume/

Avec New Volume comme nom du lecteur externe. et l'utilisateur étant mon nom d'utilisateur.

Je ne sais pas pourquoi la barre oblique, je suppose à cause de l'espace?

    
réponse donnée Mookey 23.12.2015 - 09:00
la source

Lire d'autres questions sur les étiquettes