Quand faut-il redémarrer un système Ubuntu?

24

Dans quelles circonstances un redémarrage d’un système Ubuntu est-il nécessaire? J'ai souvent lu dans les réponses qu'après des changements dans le système, le système doit être redémarré, mais est-ce absolument nécessaire?

    
posée A.B. 09.09.2015 - 20:50
la source

9 réponses

22
  • Après la panique du noyau;
  • Après les modifications de partitionnement ou de système de fichiers (plus précisément, le redimensionnement de la partition racine; je vous recommande d’éviter de redimensionner le disque dur à partir duquel vous démarrez en général, quelle que soit la partition). pas de redémarrage nécessaire);
  • Après la mise à niveau du noyau et les correctifs de sécurité (bien que cette ne soit pas toujours nécessaire );
  • Après que le système ne réponde plus pour quelque raison que ce soit, et que vous n’avez d’autre choix que d’utiliser des clés SYSRQ magiques ou une réinitialisation matérielle
  • Après avoir modifié certains schémas certains dconf, en fonction de la façon dont l’application a pu être développée. Réponse associée
  • Votre processeur surchauffe (vous ne voulez pas continuer à rôtir ces cœurs, n'est-ce pas?)
réponse donnée Sergiy Kolodyazhnyy 10.09.2015 - 17:31
la source
17

Il existe généralement deux situations dans lesquelles un redémarrage est généralement nécessaire:

  1. Le noyau est mis à jour.
  2. libc (plutôt, glibc ) est mis à niveau.

Il existe un mécanisme pour recharger le noyau sans redémarrer ( Comment puis-je mettre à jour le noyau de mon serveur sans redémarrer? ). Avec glibc , le plus gros problème est init. Il est possible de redémarrer init (voir Redémarrer init sans redémarrer le système ).

Pour l'utilisateur moyen, il n'est pas recommandé, et le redémarrage est nécessaire .

Apparemment, il existe un troisième cas:

  1. dbus a été mis à jour. dbus-daemon est apparemment incapable de redémarrer (d'après ce que je peux comprendre de la discussion sur cet article LWN ). Et puisque beaucoup de choses reposent sur DBus ...
réponse donnée muru 09.09.2015 - 22:23
la source
12

En fait, cela dépend de ce que vous essayez d’accomplir:

  • Si vous faites un apt-get dist-upgrade et qu'un nouveau noyau entre et que vous voulez l'activer, vous avez besoin d'un redémarrage.

  • Si une nouvelle version de FireFox arrive, vous ne l’avez pas.

Entre ces deux extrêmes, il y a 50 nuances de gris:

; -)

    
réponse donnée Fabby 09.09.2015 - 21:00
la source
9

En fait, j’ai eu une situation plus tôt aujourd’hui qui le prouve. Parfois, il reste des choses résiduelles dans le système après un changement. Par exemple, un utilisateur n'a pas pu accéder à /dev/dsp malgré avoir été ajouté aux groupes appropriés. Il y avait un verrou placé par le premier utilisateur qui y avait accédé. Cependant, même après avoir tué cet utilisateur, le verrou était toujours en place et le deuxième utilisateur ne pouvait pas y accéder. Cependant, après un redémarrage, les deux utilisateurs ont pu utiliser simultanément /dev/dsp sans aucun conflit. Le redémarrage libère les éléments résiduels susceptibles d'empêcher les modifications de prendre effet.

    
réponse donnée user323419 09.09.2015 - 21:00
la source
9

Je ne peux penser à aucune situation où un redémarrage est absolument nécessaire .

Vraiment, vous pouvez laisser Ubuntu fonctionner indéfiniment. Il pourrait en résulter des logiciels malveillants (car les mises à jour du noyau et de la libc ne sont pas appliquées) et cela risque de paniquer ou de provoquer un plantage ... Mais qu'est-ce qui évite ce qui va réellement vous aider?

Étant donné la complexité de la vie, il serait peut-être plus nécessaire d'ignorer les demandes constantes des ordinateurs et de se maintenir autrement. Comme respirer, manger, aimer ... vivre.

Mais même dans ce cas, ils sont-ils absolument nécessaires? Votre existence sur ce plan est-elle dans la définition absolue de la nécessité? Honnêtement, je ne sais pas. Peu une question étrange à poser.

Aux deux gros gros plaisantins qui ont refusé ce billet et ceux qui suivent,

Cette question était incomplète ou du moins ouverte. Lorsque vous lancez des mots comme nécessaire , vous devez donner un contexte.

De nombreuses réponses supposées au PO signifiaient hautement souhaitable (au sens technique), donc des réponses postées correspondant à des contextes tels que nécessaires pour éviter le piratage ou nécessaire si votre ordinateur tombe en panne . Ils sont de bonnes réponses. Ajouter un autre n'était pas vraiment garanti.

Mais ils disent que les suppositions sont la mère de toutes les foutaises (ou quelque chose comme ça de toute façon), alors je les ai ramenées à la nécessité absolue . Si vous insistez pour utiliser une ancienne copie de 10.10, Time and Space se poursuivra, de même que leurs habitudes.

Vous remarquerez que je ne recommande pas cette position.

    
réponse donnée Oli 10.09.2015 - 17:46
la source
5

La question devrait vraiment être classée comme principalement basée sur l’opinion .

Le fait est que cela dépend de ce qui a été mis à jour, de l'exposition de votre système à l'Internet ouvert et des services système que vous avez / avez besoin d'exécuter.

L'installation de nouvelles versions d'un package n'entraîne pas le redémarrage des services et applications associés. Par exemple, si vous exécutez Firefox pendant que vous installez un package mis à jour, vous serez averti par le navigateur lorsque vous y reviendrez, qu'il doit être redémarré après l'installation de la mise à jour. De même, le noyau lui-même doit être "redémarré" lorsque des mises à jour lui sont appliquées. Comme le noyau est le niveau le plus bas au-dessus du matériel, vous devez redémarrer le système pour que le nouveau noyau soit chargé. Pour les autres services, ils peuvent être redémarrés sans redémarrer. Une mise à jour des bibliothèques Unity ou des bibliothèques sous-jacentes utilisées par les services de l'environnement nécessitera que vous vous déconnectiez et que vous les redémarriez. Pour les services système, il est possible de les redémarrer manuellement après l’application d’une mise à jour, mais cela pourrait être très perturbant si vous essayez d’utiliser le système.

La seule façon de savoir avec certitude si une action est nécessaire est de savoir quels sont les changements et quels sont vos risques de ne pas effectuer cette action. Les correctifs de sécurité requièrent évidemment une action plus brutale que de simples modifications apportées à d’autres choses, que vous ne rencontrerez peut-être jamais directement. Plus votre ordinateur est connecté directement à Internet, plus il y a de risques. Vous devrez tenir compte de toutes les variables et décider si vous devez redémarrer maintenant ou ultérieurement lorsque vous installez des mises à jour.

    
réponse donnée dobey 09.09.2015 - 22:13
la source
5
  

Quand est-il nécessaire de redémarrer un système Ubuntu?

Une machine en cours d'exécution et strictement lors d'une mise à jour / mise à niveau? Probablement jamais (mais lisez la suite). Le système Linux est configuré de telle manière qu'après avoir mis à jour le système où il faudrait redémarrer pour activer les nouvelles fonctionnalités (par exemple, si le noyau a été modifié, les modifications apportées à apache, mysql nécessite uniquement un redémarrage du service) peut toujours continuer à travailler avec l’état actuel du système.

Maintenant, si vous voulez que ces nouvelles fonctionnalités soient actives, la méthode la plus simple est de redémarrer. Mais pour tout ce qui nous intéresse, vous continuez à travailler sur cette machine et à la redémarrer le week-end suivant ou le week-end suivant. Ou à Noël prochain. Est-ce intelligent? Peut être pas. Mais personne ne vous en empêche. Le système est suffisamment intelligent pour ne pas accepter la prochaine mise à jour si le serveur n'a pas encore redémarré.

Pour moi, les seules raisons pour lesquelles un redémarrage est nécessaire sont après la première installation ou lors de la maintenance où un seul utilisateur est requis (pensez au partitionnement, à la correction des erreurs de disque dur) ou pourrait être fixé à partir du système lui-même).

Pour tous les autres redémarrages, c'est à la grâce de l'administrateur. Et je ne peux pas appeler cela "nécessaire".

    
réponse donnée Rinzwind 10.09.2015 - 14:33
la source
4

Tout d’abord, j’apprécie cette question car elle sera toujours d'actualité.
Les autres réponses sont correctes et très détaillées.

Il existe des scénarios dans lesquels un redémarrage est nécessaire, comme après l'installation d'un nouveau noyau.
Il y a des scénarios où cela est recommandé, comme après l'installation d'un nouveau bureau.

Dans la plupart des scénarios, comme après l'installation ou la mise à niveau du logiciel, le redémarrage n'est pas nécessaire.
En cas de doute, je vous recommande de redémarrer afin que vous soyez du bon côté.

    
réponse donnée cl-netbox 10.09.2015 - 13:36
la source
1

Installez le package debian-goodies :

sudo apt-get install debian-goodies

et lancez la commande

sudo checkrestart

Vous verrez une liste de services et maintenant vous avez le choix:

  • Redémarrez chaque service

ou

  • Redémarrez votre système
$ checkrestart
Found 20 processes using old versions of upgraded files
(15 distinct programs)
(14 distinct packages)

Of these, 12 seem to contain init scripts which can be used to restart them:
The following packages seem to have init scripts that could be used to restart them:
gpm:
        3044    /usr/sbin/gpm
rpcbind:
        2208    /sbin/rpcbind
bind9:
        8463    /usr/sbin/named
openssh-server:
        22124   /usr/sbin/sshd
ntp:
        4078    /usr/sbin/ntpd
tftpd-hpa:
        3417    /usr/sbin/in.tftpd
uptimed:
        2704    /usr/sbin/uptimed
cron:
        3019    /usr/sbin/cron
postfix:
        22145   /usr/lib/postfix/qmgr
        8892    /usr/lib/postfix/master
hddtemp:
        3174    /usr/sbin/hddtemp
autofs:
        2792    /usr/sbin/automount
openbsd-inetd:
        3254    /usr/sbin/inetd

These are the init scripts:
service gpm restart
service rpcbind restart
service bind9 restart
service ssh restart
service ntp restart
service tftpd-hpa restart
service uptimed restart
service cron restart
service postfix restart
service hddtemp restart
service autofs restart
service openbsd-inetd restart

These processes do not seem to have an associated init script to restart them:
isc-dhcp-client:
       3775    /sbin/dhclient
    
réponse donnée A.B. 04.03.2016 - 09:03
la source

Lire d'autres questions sur les étiquettes