Comment monter automatiquement des partitions NTFS?

106

J'ai deux partitions NTFS et je ne veux pas les monter manuellement à chaque démarrage d'Ubuntu.

  • Comment puis-je faire cela?
  • Existe-t-il un outil ou un code à utiliser?
  • Si oui, le montage automatique est-il sécurisé? spécialement quand ils sont utilisés par un autre système d'exploitation?
posée Binarylife 02.06.2011 - 17:27
la source

11 réponses

112

Le moyen le plus simple de fonctionner sur la plupart des systèmes Linux consiste à les ajouter à votre fstab . Mais il y en a d'autres. Chacun a son propre titre dans cette réponse.

Remarque:

Si vous obtenez un message d'erreur disant quelque chose à propos de "racine" ou "autorisations", c'est parce que pour la plupart des options de montage, vous aurez besoin de privilèges root. Dans Unity, vous pouvez y parvenir en ajoutant gksudo (applications graphiques) ou sudo à la commande habituelle et en tapant votre mot de passe. Donc, par exemple en cas de ntfs-config , vous appuyez sur Alt + F2 et tapez gksudo ntfs-config .

Gigolo

Gigolo

GigolotravailleenétroitecollaborationaveclesystèmedefichiersdistantetlescapacitésdemontagedeNautilus.VousdevezajouterlespartitionsàvosfavorisNautilus(Nautilusestlegestionnairedefichierspardéfautd’Ubuntu).Aprèscela,vouslestrouverezàGigolo.Leresteestditdans une autre réponse de ma part.

Fstab

Éditer : Depuis que vous avez deviné vos commentaires, vous n'êtes pas familiarisé avec Linux, je vais vous expliquer la procédure plus en détail:

La méthode fstab est plus propre et plus basique que gui-tools ou Gigolo. Cela fonctionnera également sur d'autres systèmes, même ceux qui sont en mode texte uniquement. En principe, vous n'avez rien besoin d'installer. Pour chaque partition NTFS, vous devrez ajouter une ligne au fichier appelé /etc/fstab . Pour moi, la ligne que j'ai ajoutée ressemble à ceci:

#Windows-Partition
UUID=<xxxxx> /media/win ntfs rw,auto,users,exec,nls=utf8,umask=003,gid=46,uid=1000    0   0

La partie portant l'inscription UUID=<xxxxx> indique à votre système la partition à monter. Si vous suivez cette procédure et que des périphériques dupliqués apparaissent, remplacez UUID=<xxxx> par /dev/disk/by-uuid/<xxxxx> . Chaque partition a son propre UUID unique. Les espaces sont importants, il est donc préférable de copier et coller la ligne. Remplacez auto par noauto pour monter manuellement. Les utilisateurs doivent appartenir au groupe plugdev .

Notez que si cette ligne se trouve à la toute fin de votre fichier, il devrait y avoir une nouvelle ligne après celle-ci. Mount se plaindra si vous ne l'avez pas.

Recherche de l'UUID:

OuvrezUtilitairededisqueetidentifiezlespartitionsappropriéesparleurtaille(120Go,parexemple),leursystèmedefichiers(parexemple,ntfs)etleurnom.Notezleurfichier"Device:" (par exemple /dev/sdb1 ). À la place, vous pouvez exécuter la commande suivante dans un terminal tel que gnome-terminal :

sudo fdisk -l

Vous pouvez connaître l'UUID de vos partitions en exécutant sudo blkid dans un shell. La sortie ressemble un peu à ceci:

[email protected]:~$ sudo blkid
[sudo] password for confus: 
/dev/sda1: LABEL="boot" UUID="cc425c68-704f-4836-9123-bbb3aea64471" TYPE="ext2" 
/dev/sda2: UUID="1c8b1489-e111-481c-89f2-743203c3ee7d" TYPE="crypto_LUKS" 
/dev/sda3: UUID="7258CB9858CB598D" TYPE="ntfs" 
/dev/sda4: LABEL="HP_TOOLS" UUID="1405-0A4C" TYPE="vfat" 
/dev/mapper/lukslvm: UUID="xZSNtR-MocS-dLMk-vOWa-Ay65-wS9b-GqaNhV" TYPE="LVM2_member" 
/dev/mapper/vgubuntu-swap: UUID="f415f3b9-4e4d-48b1-99c2-605e16532f9e" TYPE="swap" 
/dev/mapper/vgubuntu-root: UUID="62a862b4-e6c8-4efd-90b5-55eab8e83e39" TYPE="ext4"

L'UUID correct aura le fichier de périphérique approprié devant lui et TYPE="ntfs" après. Donc, pour moi, l'UUID est "7258CB9858CB598D". Pour vous, ce nombre sera différent. De plus, je n'ai qu'une seule partition NTFS. Substituez mon UUID dans les lignes que vous ajoutez à fstab par celle que vous avez trouvée de cette façon.

Définition du point de montage

Maintenant le point de montage. Pour chaque partition, ce sera différent. J'ai choisi /media/win . Vous pouvez choisir ce que vous voulez. Il doit simplement s'agir d'un répertoire vide existant. Vous pouvez également créer le répertoire /home/yourusername/windows1 , puis le placer dans votre fstab.

Les autres paramètres de ma ligne

ntfs indique au fstab qu'il s'agit d'une partition de type ntfs.

rw,auto,user,exec,nls=utf8,umask=003,gid=46,uid=1000 0 0 dépasse le cadre de cette réponse. Il suffit d'utiliser ces valeurs telles qu'elles sont. Ils devraient aller bien. Si cela vous intéresse, vous pouvez lire une explication de ces paramètres dans le lien que j'ai fourni .

Lorsque vous avez ajouté les lignes et fait tout ce que j'ai décrit, enregistrez le fichier et exécutez sudo mount -a dans un shell. Si vous pouvez accéder à vos partitions via leurs points de montage et qu'aucune erreur ne soit imprimée, tout se passe bien. Sinon, vérifiez les fautes de frappe et les erreurs évidentes. Ne redémarrez pas si sudo mount -a affiche des erreurs! Un redémarrage peut échouer avec les erreurs.

Recherche de votre utilisateur et de votre identifiant de groupe

Vous pouvez connaître votre utilisateur et votre identifiant de groupe avec la commande id .

[email protected]:~$ id
uid=1000(confus) gid=1000(confus) groups=1000(confus),4(adm),7(lp),20(dialout),24(cdrom),46(plugdev),112(lpadmin),120(admin),122(sambashare)

ntfs-config

Un outil graphique ntfs-config est également disponible mais n'est pas nécessaire (et sa version actuelle ne fonctionne pas dans Natty Narwhal - supposons que ce soit le cas. bientôt corrigé). En outre, vous risquez de perdre les anciens paramètres de votre fstab avec cet outil (par exemple, le montage du cache dans la mémoire), car il écrase le fichier / etc / fstab au lieu d’ajouter des éléments.

    
réponse donnée con-f-use 04.05.2018 - 22:40
la source
15

ntfs-config

Ce programme vous permet de configurer facilement tous vos périphériques NTFS pour permettre la prise en charge en écriture via un GUI convivial . Pour cette utilisation, il les configurera pour utiliser le pilote Open Source ntfs-3g. Vous pourrez également désactiver facilement cette fonctionnalité.

Page d'accueil du projet: - lien

Configuration requise

Installer NTFS-config dans Ubuntu

sudo apt-get install ntfs-config

Ceci installera tous les packages requis pour ntfs-config, y compris ntfs-3g

Utilisation de Ntfs-Config

Si vous voulez ouvrir cette application, essayez de trouver - > Outil de configuration NTFS

Maintenant, il vous sera demandé de saisir un mot de passe root. Entrez le mot de passe root et cliquez sur ok

.

Il montrera la partition NTFS disponible.

Vous devez sélectionner les partitions que vous souhaitez configurer, ajouter le nom du point de montage et cliquer sur Appliquer.

Sélectionnez le support d’écriture NTFS qui vous convient i.e interne ou externe

si vous souhaitez démonter, vous devez être root pour le démonter, puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur le point de montage, puis sélectionnez Démonter le volume

.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, le montage de partitions NTFS sous Linux peut être un jeu d'enfant. Si vous n'aimez pas ou ne craignez pas la ligne de commande, vous pouvez accomplir beaucoup en quelques clics de souris. À vrai dire, cela est beaucoup plus simple que de monter de nouvelles partitions inconnues sous Windows.

Eh bien, c'est tout. Bon Linuxing!

P.D: mise à jour pour l'utilisateur Natty

Si vous avez effectué une mise à niveau vers Ubuntu Natty, vous remarquerez que l'outil de configuration NTFS ne fonctionne pas même s'il vous invite à spécifier les privilèges root.

Le problème est que rien ne se passe lorsque vous ouvrez l'outil. Cela est dû à un dossier manquant. Pour résoudre ce problème, vous devez entrer la commande suivante:

sudo mkdir -p /etc/hal/fdi/policy

Maintenant que l'outil fonctionne, il vous suffit de sélectionner les partitions que vous souhaitez monter automatiquement au démarrage et si vous souhaitez accéder à WRITE, Cochez les cases correspondantes.

Assez facile: P

    
réponse donnée hhlp 02.06.2011 - 17:43
la source
3

Vous pouvez ajouter une entrée de démarrage à l'aide de la commande suivante:

gvfs-mount -d /dev/sda3

Où, dans ce cas, /dev/sda3 correspond à votre partition NTFS

MODIFIER : gvfs-mount devient obsolète et est remplacé par gio:

gio mount -d /dev/sda3
    
réponse donnée myQwil 31.01.2015 - 00:31
la source
2

Arios-Automount

Vous pouvez utiliser ce logiciel simple et petit:

  • Ajoutez ce PPA à l'aide de la commande:

    sudo apt-add-repository ppa:trebelnik-stefina/multisystem 
    
  • Mettez à jour les fichiers d'index:

    sudo apt-get update
    
  • Installez le package arios-automount :

    sudo apt-get install arios-automount
    

Ce petit logiciel montera toute votre partition ntfs . Et cela avant votre connexion.

J'espère que cela vous aidera.

Mettre à jour

Le PPA ne fonctionne pas sous Ubuntu 16.04 Xenial

    
réponse donnée Anwar 25.06.2012 - 11:42
la source
1

Consultez la documentation de la communauté sur fstab . Essayez également de rechercher l’outil de configuration NTFS dans le Centre logiciel Ubuntu

.     
réponse donnée Nitin Venkatesh 02.06.2011 - 17:35
la source
1

Vous pouvez essayer de résoudre ce problème en montant le disque dur au démarrage. L’un des moyens les plus simples de le faire est d’utiliser pysdm.

sudo apt-get install pysdm

Une fois installé, vous pouvez suivre les étapes décrites dans cette post

    
réponse donnée Alberto 26.07.2012 - 16:19
la source
0
  • Utilitaire Open Disks dans Ubuntu.
  • Accédez au disque dur que vous souhaitez monter à l'emplacement de votre choix.
  • Démontez la partition sélectionnée.
  • Ouvrez ses paramètres et sélectionnez "Modifier les options de montage ..."
  • Modifiez ensuite le point de montage à l'emplacement que vous obtenez après avoir tapé "pwd" après avoir monté manuellement votre disque dur.
  • Modifiez le champ "identifier en tant que" par / dev / disk / by-label / Data (vous pouvez avoir autre chose mais cela n'aura pas beaucoup d'importance)
  • Enregistrez et remontez le disque dur. Le montage commencera automatiquement.

Question similaire: Problèmes avec deuxième disque dur (non détecté jusqu'au clic, et chargeur supplémentaire win10)

    
réponse donnée 03.09.2018 - 09:12
la source
0

C’est un moyen sûr d’agir. Je ne pense pas qu'il soit particulièrement risqué de monter une partition Windows purement informatique au démarrage. Mais I laisserait la partition sur laquelle le système d'exploitation est installé dans une configuration noauto .

Vous aurez besoin du package ntfs-3g .

Recherchez d’abord les UUID des partitions en question dans un terminal:

$ sudo blkid

Maintenant, vous devez éditer votre / etc / fstab pour configurer si ces deux partitions seront montées automatiquement ou non. Dans un terminal, faites:

$ gksudo gedit /etc/fstab

Vous avez peut-être déjà quelques lignes pour les partitions NTFS. Sinon, vous devrez en faire. Ils ressembleront à ceci (selon les points de montage et les UUID):

UUID=76E4F702E4F6C401  /media/windowsOS    ntfs-3g  noauto,defaults,locale=en_US.utf8  0  0
UUID=76E4F702E4F6C402  /media/windowsdata  ntfs-3g  defaults,locale=en_US.utf8         0  0

Notez l'option noauto . Cela signifie que la partition ne montera pas automatiquement au démarrage. Vous devrez le monter manuellement lorsque vous souhaitez y accéder.

    
réponse donnée boehj 02.06.2011 - 17:59
la source
0

Pour activer ou désactiver le montage automatique, ouvrez un terminal et tapez dconf-editor suivi de la touche [Entrée].

Accédez à

org.gnome.desktop.media-handling

La clé automount détermine si le support doit être monté automatiquement. Si défini sur true, Nautilus montera automatiquement les supports tels que les disques durs visibles par l'utilisateur et les supports amovibles au démarrage et à l'insertion du support.

Il y a une autre clé

org.gnome.desktop.media-handling.automount-open

Ceci contrôle si un dossier doit être ouvert automatiquement pour les médias montés automatiquement.

Si défini sur true, Nautilus ouvrira automatiquement un dossier lorsque le support sera monté automatiquement. Ceci ne s'applique qu'aux supports pour lesquels aucun type connu x-content / * n'a été détecté; pour les médias où un type de contenu x connu est détecté, l'action configurable par l'utilisateur sera prise à la place.

Source: Documentation Ubuntu

    
réponse donnée Sergio 27.10.2013 - 13:12
la source
0

Je pense que le moyen le plus simple consiste à utiliser des disques (gnome-disk-utility) fournis par défaut avec Ubuntu.

Lancez simplement les disques, accédez à la partition que vous souhaitez monter automatiquement au démarrage, appuyez sur le bouton d'engrenage et allez à "Modifier les options de montage". Ensuite, décochez "Options de montage automatique" et cochez "Montage au démarrage". Je pense que vous pouvez laisser tout le reste par défaut, appuyez sur OK, insérez le mot de passe et redémarrez.

    
réponse donnée Akronix 26.12.2016 - 23:30
la source
0

Explication vidéo

Vous pouvez simplement ajouter une entrée dans /etc/fstab . C'est assez simple. Commencez par sudo blkid pour connaître l'UUID de la partition. Suivez ensuite le schéma fstab:

<file system> <mount point>   <type>  <options>       <dump>  <pass>
  • pour le système de fichiers, ajoutez vos UUID de partitions. Exemple: UID=07446dab-913a-4cf3-8e62-62ecdd26e927

  • pour le point de montage, vous pouvez spécifier le répertoire de votre choix. Par convention, Ubuntu se monte dans /media/YourUsernameHere/PartitionNameHere

  • pour le type dans votre cas, il s'agit de ntfs

  • pour le reste, vous pouvez simplement utiliser defaults 0 2

réponse donnée Mina Michael 25.02.2018 - 08:24
la source

Lire d'autres questions sur les étiquettes